La neuroplasticité a totalement changé ma façon de penser

Photo by Fakurian Design on Unsplash

Voici comment elle peut améliorer votre vie aussi.

L’esprit peut se transformer et devenir méconnaissable.

La première fois que j’ai entendu parler de neuroplasticité c’était à une conférence. Je n’avais aucune idée de ce que c’était. J’y ai appris que l’on pouvait totalement changer nos connections neuronales.

Et c’est exactement ce que j’ai fait pendant une période de 5 ans.

Le processus continue d’ailleurs aujourd’hui.

La simplicité brillante de la neuroplasticité

Le terme « ils ne changeront jamais » a détruit beaucoup de relations.

La neuroplasticité a prouvé que le « ils ne changeront jamais » est incorrect. La neuroplasticité veut simplement dire que notre cerveau peut changer. Si vous détestez la vie, ou votre vie vous pouvez changer cela.

C’est l’idée que nous ne sommes pas maintenus captifs par le monde dans lequel nous sommes. Non, nous pouvons changer notre façon de penser, donc changer notre situation plutôt que de se plaindre, à qui veut bien écouter que le ciel nous tombe toujours sur la tête.

Dans notre cerveau il y a des milliards de neurones connectés les uns autres, cela s’appelle le chemin neuronal. Ce que nous vivons chaque jour est fait d’associations d’expériences.

Apprendre une nouvelle compétence comme lire forme un chemin neuronal. Plus vous lisez, plus votre chemin neuronal se renforce. Lire devient facile, devient un plaisir et avant de le savoir vous devenez accro à la lecture.

Mais il y a un côté sombre aussi.

Les mauvaises habitudes créent aussi des chemins neuronaux. L’amour de la drogue, de la violence, les peurs injustifiées peuvent devenir une normalité. Une fois le chemin neuronal ancré, le comportement addictif devient automatique. C’est pourquoi les gens font des choses stupides, parfois en mode auto-pilote, inconscient…

Les croyances façonnent votre cerveau.

Ce sont nos croyances qui sélectionnent nos gènes et nos comportements. Nous ne sommes pas les esclaves impuissants de notre génétique ou de notre histoire familiale.

Dr Bruce Lipton

Sur le chemin pour changer mon cerveau, un des exercices les plus puissants était d’écrire mes croyances. Au début j’ai trouvé cela stupide, parce que je présumais – comme la majorité des Hommes- que mes croyances étaient sans défauts. Mon discours interne quotidien ressemblait à ça : « ma vision du monde était juste et la vision des autres étaient fausses » Est-ce que cela vous parle ?

Donc, mes croyances sur papiers ressemblaient à cela :

  • L’argent est sale
  • Ne jamais faire confiance
  • La vengeance est un super pouvoir
  • Toujours se défendre et argumenter sur tout
  • Si tu ne possèdes pas de biens de luxe tu es un fainéant. Travaille encore plus dur !

J’ai honte d’admettre que j’avais pour habitude de penser ainsi avant d’apprendre la neuroplasticité. J’ai alors commencé à comparer ma liste de croyances avec les personnes assisent près de moi. Le contraste était saisissant et je me suis sentie mal. J’étais stupide…il n’y avait pas de doute !

La question suivante changea tout : Que devrais tu croire du monde pour voire une alternative valorisante ? J’ai écrit ce qui suit :

  • Je devrais croire que les gens sont profondément gentils
  • Je devrais croire que l’argent n’achète pas le bonheur
  • Je devrais croire que gagner ensemble est mieux que gagner seule
  • Je devrais croire que je peux devenir ce que je veux
  • Je devrais croire que la gentillesse est un super pouvoir
  • Je devrais être prête à changer
  • Je devrais explorer d’autres cultures
  • Je devrais sortir ma tête de mon nombril

Lors de cette conférence et avant d’écrire ces croyances nous avons été nourris des convictions d’Hommes qui ont changé le monde : des présidents, des athlètes, des hommes d’affaires, des philosophes… Une fois que j’ai appris les pensées des grands performants, j’ai vu mes croyances erronées me plonger dans le chaos me maintenant dans un cercle vicieux. Notre système de croyance est la carte de notre esprit.

Comment reconnecter son cerveau ?

Il y a beaucoup de manières de changer votre cerveau. Voici pour moi les meilleures :

  1. Permettre à vos expériences de remodeler votre réseau de neurones.

Dans l’étude sur la neuroplasticité il y a le concept de la plasticité basée sur l’expérience. Lorsque vous êtes à la recherche de nouvelles expériences, de nouvelles connections se créent dans votre esprit et les voies neuronales actuelles se réorganisent. Apprendre d’un instrument, une nouvelle langue, se mettre à un nouveau sport ou apprendre un nouveau métier. Votre cerveau crée de nouvelles connections, vous vivez des expériences nouvelles, vous approfondissez vos connaissances comparées à une personne qui ne va pas plus loin qu’écouter de la musique ou regarder un sport à la télé. Apprendre une nouvelle compétence change votre cerveau

2. Concentrez-vous sur la santé de votre cerveau.

Un bon régime alimentaire, du sommeil, passer du temps dans la nature. Tout ça est bon pour la santé de votre cerveau. Pour qu’il puisse évoluer et être ouvert à la nouveauté le cerveau a besoin d’énergie. Trop de sucre, trop de masturbation, trop de Netflix, les gens négatifs, les écrans – tout ça vous pompe votre énergie. Faites des activités qui produisent de l’énergie pour fortifier votre esprit et vous améliorerez votre vie.

3. Adoptez le mode accro du sport.

Le sport ne consiste pas seulement à obtenir les muscles à la Schwarzenegger.  Faire de l’exercice améliore l’état de votre cerveau.

Selon les études, lorsque vous faites de l’exercice physique vos connections cérébrales et vos capacités motrices s’améliorent. Ça peut même ralentir le vieillissement de votre cerveau. Pour que le pouvoir de la neuroplasticité prospère, la croissance cellulaire du cerveau doit augmenter et faire de l’exercice améliore de flux sanguin en ce sens.

Pratiquer un sport crée donc les bonnes conditions pour la régénération des synapses. (Les neurones communiques entres elles grâces à des connections appelées synapses).

4. Essayez d’abuser des habitudes des yogis

Je n’étais pas très douée pour la méditation, jusqu’à ce que je transforme le mot « méditation » en « pleine conscience ». La pleine conscience ne nécessite pas de télécharger une application, ou de payer une souscription hors de prix. Il suffit juste de s’assoir sur une chaise, fermer les yeux, de prendre conscience de sa respiration et de se focaliser sur le moment présent.

Méditer implique le lâcher prise, se concentrer sur les choses positives, la compassion et permet de réduire le stress. De nouveaux chemins neuronaux se forment pendant une méditation qui se rattachent aux émotions positives. Cela permet à votre cerveau d’avoir un point d’ancrage pour les jours difficiles… en effet, il ordonnera à votre corps de ralentir son rythme cardiaque et sa respiration lorsqu’une émotion négative vous envahi.

Méditez, car cela change la structure de votre cerveau !

Qu’elles sont les changements que je remarque ?

Ca fait plus de 5 ans que je travaille sur la transformation de mon cerveau. Cela a changé mes perspectives sur le monde, je suis plus inspirée, plus connectée aux différentes énergies et mon niveau de volonté s’est nettement amélioré.

La neuroplasticité vous aide à :

  • Créer des habitudes d’autonomisation
  • Adopter de nouveaux comportements
  • Acquérir de nouvelles compétences
  • Améliorer votre façon de réagir aux émotions
  • A mieux vous concentrer sur les tâches
  • Améliorer votre concentration
  • Obtenir de la clarté dans vos pensées

La neuroplasticité a permis à mon cerveau d’être plus flexible. Mon approche face à un évènement négatif est devenue : « Quelle leçon je peux en tirer ? »

L’idée est simple

On peut tous changer !

La neuroplasticité a le pouvoir de changer les esprits, les cultures. Elle peut nous rendre plus aimables les uns envers les autres, avoir plus de compassions. Elle nous permet de travailler en équipe plutôt que de se détruire dans trop d’individualisme. Elle peut voir chaque problème et trouver une solution.

Le monde a peut-être besoin de mieux la comprendre. Elle a certainement changé ma vie et peux aussi changer la votre.

3 commentaires sur « La neuroplasticité a totalement changé ma façon de penser »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :