La différence entre être une nana et être une super nana ne tient qu’à 1 chose !

Photo by Caroline Veronez on Unsplash

J’ai eu la chance de côtoyer de nombreuses femmes aussi différentes les unes des autres, avec des histoires, des empruntes familiales, des rêves et des vies à l’opposé de la mienne.

Nous les femmes, en grandissant, nous avons pour modèle nos mères, nos tantes ou nos grandes sœurs. Durant nos tendres années elles nous éduquent, nous enseignent et nous guident.

Une fille devient femme lorsqu’elle est en âge de faire des enfants selon les lois de la nature. Elle devient femme à 18 ans lorsqu’elle atteint la majorité, selon la société.

Devenir une femme est une fatalité dont aucune n’échappe, il n’y pas pas d’effort à fournir, pas d’études et pas de diplôme à passer. Devenir une femme « géniale » non plus. Mais toute la différence est perceptible lorsqu’arrive le cap de la quarantaine. Parque qu’à partir de 40 ans on ne se cache plus derrière des artifices. Il n’y a plus l’excuse de la jeunesse, sa pureté, sa fraîcheur ou sa naïveté. C’est nous, notre personnalité, notre force de caractère, notre sourire et nos attentions qui habillent. Notre volonté, nos choix et notre énergie qui accessoirisent.

Les lumière ne brillent plus sur vous, elles doivent briller depuis vous.

J’ai écrit un article sur donner un sens à sa vie. Comme devenir parents, philanthrope ou artiste, et pourquoi pas les trois ! C’est le but de notre vie ici bas, avoir le sentiment d’être utile. Et quel héritage voulez vous laisser ? Quel souvenir voulez vous qu’on ait de vous ? Que voulez vous qu’on dise de vous à l’autel de votre enterrement ? Car il faut se l’avouer, nous avons cette fâcheuse tendance à dire : « qu’elle était géniale ! » lorsque qu’elle est partie… Mais être géniale c’est quoi ?

Une super nana est une femme émotionnellement équilibrée

  1. Elle ne se laisse pas envahir par ses émotions. Parce que trop souvent ses émotions sont assimilées à un traumatisme, une blessure non cicatrisée, une expérience douloureuse. Ces émotions entravent, inhibent, elles sont un poids dans les relations humaines.
  2. Savoir identifier ses émotions permet de reconnaître celle des autres. Ceci implique une meilleure fluidité dans toutes les relations. En effet, ça permet d’identifier l’agressivité, l’amertume, la peur, l’angoisse, d’en prendre conscience, et ainsi, de les apaiser.
  3. Devenir émotionnellement équilibrée demande un travail constant, mais qui, avec persévérance, deviendra une seconde nature. Prendre conscience de soi et du moment présent. Se demander si un acte, ou une parole est utile ou pas.
  4. L’équilibre émotionnel apporte la confiance en soi. Même si avec les années nous gagnons en maturité et en confiance, si nous n’avons pas su dompter nos émotions, il est fort probable que cette confiance soi basée uniquement sur de l’égo. Un égo non encadré donne une personnalité aigrie, tournée vers le passé et pas en paix.
  5. L’équilibre c’est savoir rire de soi sans pointe au cœur, continuer à apprendre des autres car dans la vie tout n’est qu’évolution. C’est partager de sa sagesse sans juger ni défier, ni contrôler.
  6. Une femme émotionnellement équilibrée est un roc, une bouée de sauvetage, une bulle d’oxygène. Sa présence est une énergie de pure joie, calme, sereine et apaisante.

Mais comment trouver son équilibre émotionnel ?

Si vous avez lu mes articles précédents vous aurez compris où et comment. Sinon, je vous remets ici les gros points:

  • Etre conscient du moment présent (pleine conscience)
  • Se développer (apprendre)
  • Quitter le mode jugement (des autres mais surtout de soi)
  • Nommer, accepter et dire au revoir aux émotions qui ne servent pas.
  • Ne pas avoir peur de l’échec ou de la faiblesse.
  • Savoir se remettre en cause (l’évolution)
  • Respirer (les émotions se manifestent à travers notre respiration)

Pour finir

Non seulement vous serez une partenaire, une maman, une grand mère, une sœur, une tante, une amie incroyablement incroyable mais vous serez aussi votre propre source de vie. Parque vous aurez compris que le secret du bonheur, celui dont le monde entier parle, il est en vous, il est VOUS.

N’ayez pas peur de demander de l’aide si c’est trop difficile. Oser reconnaître vos faiblesses lorsque vous n’arrivez pas à gérer vos émotions. Aimez-vous inconditionnellement. Une femme émotionnellement épanouie est une femme heureuse. Une femme heureuse est une super nana !

….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :