5 choses qui me sont arrivées quand j’ai cessé de me soucier de ce que les gens pensaient de moi.

Changer de vie, ne veux pas forcément dire changer de maison, de pays, de travail, ça veut surtout dire changer soi-même. On peut tout à fait se reconstruire sans tout changer autour de nous (même si je dois avouer que c’est plus facile de tout changer !) Par expérience, il faut commencer petit bout par petit bout. Se fixer des objectifs faciles et rapidement atteignables, puis surtout savoir se récompenser une fois atteint. Mais surtout ne pas se mettre de pression…

Nous sommes de moins en moins patients et dans ce processus de développement, nous avons trop tendance à vouloir des résultats rapides. C’est comme pour perdre du poids. Pensez à ça: combien de temps il a fallu pour que les kilos en trop s’installent ? Et après on veut les perdre en 1 mois ?!!

J’ai pris mon temps pour comprendre le fonctionnement de mon cerveau, pour apprendre ou plutôt pour désapprendre mes automatismes de pensées et de croyances limitantes ainsi que mes habitudes autodestructrices. Du temps pour réapprendre à m’aimer, aimer et comprendre les autres. Au départ tout était assez confus, mais jour après jours, mois après mois, toutes les informations apprises se sont comme installées dans ma tête transformant mes mécanismes de pensées, donc ma vision du monde. Du coup mes émotions et mes sensations s’en trouvent chamboulées. La peur a disparu, l’angoisse aussi, le stress ne fait plus parti de moi (il m’arrive encore de m’énerver quand même… surtout après mon mari). Et surtout, j’ai appris à ne plus me soucier de ce que les autres pensent de moi. Une vraie libération !

  1. Le silence ne me dérange plus. Généralement quand on est silencieux, les gens disent qu’on est ennuyeux ou qu’on ne s’intéresse à rien. Moi je pensais qu’il fallait toujours remplir le vide avec des paroles. Parler pour entretenir parque je voulais qu’on me vois comme une personne extravertie et ultra sociable. Mais je réalise aujourd’hui que ce n’est pas moi. Aujourd’hui si je n’ai rien à dire, que j’ai juste envi d’être assise et ne parler à personne et bien ça va.
  2. Je ne me sens plus mal. Avant je me sentais mal lorsque j’avais dis une vérité blessante, donné un avis qui déplaisait, et trop souvent j’accourais pour m’excuser ou pire il m’arrivait de mentir pour ne pas blesser les autres. Mais maintenant je m’en fou un peu ! D’ailleurs, ni vous ni moi ne devrions se sentir mal parce que nous avons fait un choix qui nous rend heureux.
  3. Mon esprit est plus calme. J’étais du genre à parler avec toujours à l’esprit : « pourvu que je ne dise rien de stupide », mon cerveau était une vraie boule de flipper allant d’une pensée à l’autre. Aujourd’hui je trouve que j’ai des conversations bien plus apaisées, plus posées. En effet, étant plus calme, les épaules se relâchent, l’esprit se détend, et on est bien plus dans l’instant présent, profitant d’une conversation comme jamais auparavant.
  4. Je dors mieux. Même si je n’ai jamais eu de problème à ce niveau là, je me suis rendu compte que mes pensées ne m’envahissent plus avant mon endormissement. Avant je repensais à mes journées, aux bêtises que j’ai pu dire ou faire, à mes réactions stupides… La racine de ce stress était mon image auprès des autres. Vous voyez le lien.
  5. Vive la liberté. C’est vraiment ça ! On gagne en liberté, liberté de parler, de penser, de ressentir, de grandir et surtout on retrouve son intégrité. Ca change tout dans les relations que l’on a avec son conjoint, sa famille, ses amis. Et quand on se sent libre, notre horizon s’élargi.

Merci de m’avoir lu. Et en attendant la prochaine fois, prenez soin de vous et soyez vous, UNIQUE !

Photo by Quan Nguyen on Unsplash

Le livre qui m’a amené sur cette voie est : Rompre avec soi-même de Dr Joe Dispenza

Ci dessus un extrait

Boone écoute 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :