Les leçons que j’ai apprises, les choix que j’ai fait, et où cela m’a amené. 2 années après.

J’ai quitté mon travail, ouvert ma société, vendu ma maison…..

Lorsque que j’ai démarré ce blog, je ne savais pas encore où cela me mènerait. J’avais découvert le développement personnel (2 années auparavant) et je trouvais ce principe tellement extra que j’ai eu envi de le partager (même si cette notion n’est pas une révolution, elle était nouvelle pour moi). A cette époque je vivais à Paris, j’étais salariée, mon mari aussi. Nous faisions parti de cette tranche de la société dite de la classe aisée. Notre routine, comme la majorité des français, était – sans rire- métro-boulot-dodo. Plus d’une heure de transport chaque matin, pareil (par jour de chance) le soir. Les week end se ressemblaient aussi, ils étaient articulés ainsi: lessive, courses, cuisine, ménage, repos, et de temps en temps on voyait les potes. On s’échappait chaque vacances pour 2 semaines, pareil quand les week-end étaient prolongés. Comme vous, nous en profitions pour rendre visite à la famille, bref tout ça nous donnait un semblant de liberté.

Nous avions des rêves, des envies, j’avais soif d’apprendre et surtout de mettre en pratique ce que j’apprenais. J’ai d’abord commencé par ce qui était plus facile à mettre en place à cette époque: une routine personnelle. Le livre d’ Hal Elrod Miracle morning m’a aidé à m’organiser et c’est comme ça que j’ai démarré l’écriture d’un journal. C’est aussi à partir de là que j’ai appris les notions suivantes: visualisation et gratitude, qui me sont devenues essentielles aujourd’hui.

Le stress et un burn out plus tard la décision de quitté nos emplois était une question de santé mentale. Mon cerveau était préparé à toute éventualité, rester ou partir. Mais il était aussi nourri par les discours sur la peur, comme quoi elle nous gouverne, fait de nous des moutons, nous empêche de vivre nos rêves, et à la fin que restera t-il ? Des regrets, des souvenirs douloureux, de la haine, de la douleur… Nous sommes tellement bombardés de citations du genre: « Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité », « on ne vit qu’une fois  » que quitter cette confortable situation financière devenait une évidence. Après tout on dit bien que l’argent ne fait pas le bonheur. Et bien allons voir ça !!

Tout n’a pas été facile, au contraire. Mais c’est miraculeux comme voir la vie avec une autre perspective vous donne la foi et la confiance. Chaque bâtons mis sur la route, chaque porte qui se ferme, au lieu de le voir comme une malchance, nous l’avons regardé sous un angle différent. En 2 ans, nous avons entamés 4 projets, d’ouverture d’établissement, tous tombées à l’eau. A chaque fois, nous nous sommes dit: « Bon, si ça ne s’est pas fait, c’est pour une bonne raison. C’est tout simplement que ce n’est pas le bon chemin ». Nous avons lancé notre dernier projet après 3 mois de recherche et avions pour objectif son ouverture en avril 2020. Je ne sais pas, mais l’Univers nous à coupé dans cet élan et il n’a pas pu aboutir. Poisse sur poisse me direz vous !!! Que nini ! A l’annonce du confinement en mars 2020 nous avons lancés un grand OUF de soulagement, car si nous n’avions pas été stoppés nous serions aujourd’hui dans la M…

Et après, quoi ? Il fallait quitter Paris, se libérer des charges trop lourdes, couper toutes les dépenses inutiles, arrêter les abonnement superflus, bref… J’allais faire connaissance avec le minimalisme. Connaissez vous ce concept ? Se délester du superflu, désencombrer sa vie et ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être. C’est L’art de l’essentiel, livre de Dominique Loreau qui a été pour moi un bonne thérapie et qui m’a introduit à cette philosophie de vie.

Ce n’est ni l’école, ni mes parents, ni mes collègues qui m’ont fait grandir. Ce ne sont pas eux qui m’ont donné les armes pour avancer dans la vie sereinement. Ces 4 dernières années m’ont propulsé dans une dimension où ni la peur, ni l’angoisse, ni le stress sont présents. Le bonheur il est là, en nous… il suffit de ne pas être effrayé de le libérer.

MA ROUTINE (Inspiré du livre )

A l’époque je travaillais pour une société donc je planifiais une routine d’1 heure, avant de prendre le train.

5h00 : Levé. Préparation d’1/2 citron pressé dans 500ml d’eau

5h10: Ecrire sur mon journal. Comment je veux me sentir dans la journée et 3 raisons pour lesquelles j’ai de la gratutide.

5h20: Lecture. Un livre sur le développement personnel ou une biographie sur un personnage que j’admire, ou d’histoires vraies de personnes extraordinaires.

5h30: Moment de silence pour visualiser ma journée, la maison de mes rêves, les vacances de mes rêves, le travail de mes rêves…

5h40: Debout je fais des étirements pour réveiller mon corps en douceur (cou, épaules, hanches, jambes, dos)

5h50: J’écoute des affirmations positives (que je trouve sur Youtube)

6h00: Je me remets en mode autopilote et me prépare pour le taff

Depuis j’ai fait évolué ma routine vers un model qui me correspond parfaitement et cette routine est devenu une habitude.

Merci d’avoir pris le temps de me lire et si sous avez des questions n’hésitez pas à me me les poser. Ce serait un honneur pour moi.

En attendant le prochain article soyez unique, soyez vous !

Mes références de lecture:

  1. Miracle Morning de Hal ELROD
  2. L’art de l’essentiel de Dominique LOREAU
  3. Vidéo Youtube pour les affirmations positives:
    1. Pour les francophones: https://youtu.be/mgrWaVXFtdY
    2. Pour les anglophones: https://youtu.be/lNS70QJh4Go

Crédit photo: Photo by Joseph Ashraf on Unsplash

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :